Photo ONU/Mark Garten La Présidente de l'Assemblée générale des Nations Unies, Maria Fernanda Espinosa.

La Présidente de l’Assemblée générale des Nations Unies, Maria Fernanda Espinosa, a présenté mardi 15 janvier 2019  ses sept priorités pour les mois à venir lors d’une réunion informelle de cet organe dans la salle du Conseil de tutelle au siège des Nations Unies à New York.

 

« Après près de quatre mois de la soixante-treizième session de l'Assemblée générale, nous pouvons être fiers de ce qui a été accompli jusqu'à présent », a dit Mme Espinosa, qui a mentionné en particulier le Pacte mondial pour une migration sûre, ordonnée et régulière formellement adopté à Marrakech en décembre et le programme de travail de l'Accord de Paris sur le climat adopté à la COP24 à Katowice, en Pologne, également en décembre.

 

Pour les huit mois à venir de la 73e session, la Présidente de l’Assemblée générale a déclaré qu’elle se concentrerait sur sept priorités.

 

Première priorité : la revitalisation des Nations Unies

Selon Mme Espinosa, il s’agit de renforcer « un ordre mondial multilatéral fondé sur des règles ». « Nous devons réitérer notre attachement aux principes et aux valeurs inscrits dans la Charte des Nations Unies », a-t-elle dit.

 

Elle a indiqué qu’elle convoquerait une réunion avec un certain nombre d'anciens Présidents de l'Assemblée générale, le 4 février, sur le thème : « Revitalisation des Nations Unies en faveur d'un système multilatéral renforcé fondé sur des règles ». « Cette initiative vise à élaborer un ensemble de recommandations pour une ONU qui soit efficace et efficiente pour les citoyens », a-t-elle dit.

Parmi les autres événements liés à cette priorité, elle aussi mentionné l’événement de haut-niveau qui sera organisé pour célébrer la Journée internationale du multilatéralisme, le 24 avril.

 

Deuxième priorité : les réfugiés et les migrants

La Présidente de l’Assemblée générale a indiqué qu’elle organiserait un débat de haut niveau sur la migration internationale et le développement le 27 février.

 

Troisième priorité : l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes

« En tant que championne de la question du genre, je suis déterminée à œuvrer pour la parité des sexes au sein de l'Assemblée générale et l'égalité des sexes dans ses résultats, à commencer par mon bureau où l'égalité des sexes est une réalité », a dit Mme Espinosa.

 

Elle a indiqué qu’elle organiserait un événement de haut niveau sur les ‘Femmes au pouvoir’ le 12 mars, en marge de la session de la Commission de la condition de la femme (CSW), qui sera consacré à la promotion du leadership des femmes.

 

Quatrième priorité : le travail décent

En étroite collaboration avec l'Organisation internationale du travail (OIT) et le Conseil économique et social (ECOSOC), Mme Espinosa a prévu de convoquer une réunion de haut niveau sur ‘L'avenir du travail pour un travail décent’, le 10 avril.

 

Cette réunion sera précédée le 9 avril par une réunion sur les liens entre le travail décent et la jeunesse, la paix et la sécurité, dans le cadre du Forum de la jeunesse de l'ECOSOC.

 

Cinquième priorité : la protection de l'environnement

« Nous devons considérer la réponse au changement climatique comme une occasion de tracer la voie d'un avenir meilleur pour les êtres humains et vers un monde plus vert, plus propre et plus durable », a dit la Présidente de l’Assemblée générale.

 

Elle va organiser une réunion de haut niveau le 28 mars, qui sera consacrée à la protection du climat mondial pour les générations présentes et futures dans le cadre du Programme sur le développement durable à l’horizon 2030.

 

En outre, dans le cadre de son action contre la pollution par le plastique, Mme Espinosa organisera un festival sur ce thème, conjointement avec le gouvernement d'Antigua-et-Barbuda et le gouvernement norvégien, le 27 avril.

 

Sixième priorité : les droits des personnes handicapées

La Présidente de l’Assemblée générale a indiqué qu’elle donnerait le coup d’envoi ce mois-ci d’une campagne pour la ratification universelle de la Convention relative aux droits des personnes handicapées. Elle présidera également un événement de haut niveau sur les personnes handicapées en juin.

 

Septième priorité : la paix et la sécurité

« Je saisirai (ou profiterai) de tous les mandats et événements existants pour promouvoir des questions liées à la prévention des conflits, à la consolidation de la paix et au maintien de la paix, afin de construire des sociétés plus pacifiques et résilientes », a dit Mme Espinosa.

 

Elle a été chargée d'organiser, le 13 septembre, un événement de haut niveau sur la culture de la paix. Cette réunion sera l’occasion de célébrer le vingtième anniversaire de l’adoption de la Déclaration et du Programme d’action pour une culture de la paix.

 

Source:news.un.org