Belle opportunité offerte aux organisations francophones agissant dans le secteur de la solidarité internationale, pour maîtriser les contours des violences sexistes et sexuelles. Après le guide d’appui à l’intégration de l’approche genre dans les organisations, Coordination SUD propose, cette fois, un guide d’autoformation sur la prévention et la protection contre ces violences.

 

Ce guide, d’après l’ONG, a pour objectif d’aider à mieux détecter des situations de violences sexistes et sexuelles (VSS), d’exploitation et d’abus sexuels (EAS) dans le cadre du travail au sein d’une ONG. L’outil entend également donner apprendre aux ONG comment réagir si elles sont confrontées à ces violences sexistes et sexuelles en tant que témoin ou victime.

 

« La lutte contre les inégalités de genre et les violences sexistes et sexuelles, constitue une priorité stratégique pour Coordination Sud. Et elle l’a affirmé dans sa nouvelle charte éthique de 2019. Coordination Sud s’engage ainsi toujours plus contre ces violences à travers l’organisation de formation, d’atelier de réflexion et de partage d’expériences. Lutter contre ces violences suppose un changement culturel profond, au sein même des ONG, mais aussi dans les sociétés qui restent très marquées par la domination masculine, les inégalités de genre et par d’autres formes d’abus de pouvoir », souligne Thomas Ribémont, administrateur de Coordination Sud, chargé des questions de Protection de l’exploitation et des abus sexuels (PSEA).

 

« Aujourd’hui, Coordination Sud souhaite permettre à ses membres d’acquérir une connaissance commune de ces enjeux. Il s’agit aussi de les soutenir au travers de bonnes pratiques repérées dans le secteur », ajoute M. Ribémont.

 

Financé par l’Union Européenne, ce module d’auto-formation s’adresse aux organisations francophones agissant dans le secteur de la solidarité internationale.

 

« Il vous permettra de mieux détecter les situations de violences sexistes et sexuelles, et vous indiquera comment réagir si vous êtes confrontés à ces violences », précisent l’administrateur de Coordination Sud.

 

Accéder au guide en cliquant sur le lien ci-dessous :

Guide d’autoformation : Violences sexistes & sexuelles

 

Source:www.societecivilemedias.com

Facebook

Dernier bulletin