Nouakchott, 16 mars 2022 – La Représentante Spéciale Adjointe du Secrétaire Général des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, Mme Giovanie Biha, a présidé la première édition du Forum annuel des femmes pour la paix et la sécurité en Afrique de l’Ouest et au Sahel, qui s’est tenu les 14 et 15 mars à Nouakchott, capitale de la République islamique de Mauritanie.

 

Organisé par le Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (UNOWAS) et la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), avec le soutien des autorités mauritaniennes, le Forum avait pour thème « Les femmes et participation aux instances de prise de décision : bâtir une action stratégique productrice de résultats et d’impact durables. » 

 

En présence de M. Sadfy Sidi Mohamed, Secrétaire Général du ministère de l’action sociale, de l’enfance et de la famille de la Mauritanie, représentant Mme la Ministre Aha Mint Haroune Ould Cheikh Sidiy, ce premier Forum des femmes a réuni plus d’une centaine de femmes et d’hommes venus de dix-sept pays d’Afrique de l’Ouest et du Sahel, ainsi que des représentants du système des Nations Unies et du gouvernement mauritanien.

 

Lors de son intervention, la Représentante Spéciale Adjointe du Secrétaire Général des Nations Unies a souligné l’importance du rôle des femmes dans la consolidation de la paix et le développement. « La participation effective des femmes aux instances de prise de décision est vitale pour atteindre les objectifs de développement durable, » a-t-elle déclaré. Mme Biha a également salué la tenue de cette concertation régionale qui, a-t-elle précisé, « permettra de définir les meilleures stratégies pour que l’homme et la femme, à part égale, contribuent à l’éradication des grands maux qui retardent les élans de développement et la stabilité de la sous- région ».

 

De leur côté, les participants ont fait l’état des lieux du rôle joué par les femmes dans les instances de prise de décision, au sein des forces de défense et de sécurité, dans la prévention et la gestion des conflits, dans les processus de négociation, médiation et de paix, dans la prévention et la lutte contre l'extrémisme violent et le terrorisme, ainsi que dans les secteurs privé et judiciaire.

 

Au terme des deux jours de travaux, les participants ont lancé l’Appel de Nouakchott pour la participation effective et citoyenne des femmes à la prise de décision, qui contient une série de recommandations, formulées à l’attention des autorités des pays, des organisations régionales et des partenaires de la sous-région. 

 

En marge du Forum des femmes, la Représentante Spéciale Adjointe du Secrétaire Général des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, Mme Giovanie Biha a rencontré le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Mauritaniens de l’Extérieur, M. Ismaël Ould Cheikh Ahmed, et le Secrétaire exécutif du G5-Sahel, M. Eric Tiaré.  Avec ses interlocuteurs, elle a échangé sur divers sujets relatifs à la paix et à la sécurité dans la sous-région, et a réitéré l’engagement des Nations Unies pour un partenariat renforcé avec la Mauritanie et les pays de la sous-région.

 

Source:ttps://unowas.unmissions.org

Facebook

Dernier bulletin